Voyage en Birmanie – 2ème partie

Voyage en Birmanie – 2ème partie

 

Suite de la première partie

 

Vendredi 5 octobre

Notre journée commence par la visite d’une fabrique de laque et on continue par :

  • La Pagode Damayazika – Un des seuls édifices où l’on peut monter sur la partie supérieure. Restaurer par les militaires mais dont le revêtement en feuilles d’or et toile ne tient pas,
  • Payatonesu – 3 temples,
  • Tambula temple,
  • Temple de Tayokepye – On ne peut pas accéder à la partie supérieure, pour préserver le temple,
  • Nanda Mannya Cave – Kyat Kan Monastery.

DSC06985

Déjeuner au Full Moon restaurant. Quartier libre jusqu’à 15h30. L’après-midi, les visites se succèdent :

  • Une deuxième fabrique de laque.
  •  Temple de thatbyinnyu, le plus haut temple de Bagan, mesure 66 mètres. A été construit au XIIème siècle.
  • Temple de Damayamgi. Il a été construit par le roi Narathu, aussi connu sous le nom de Kalagya Min. L’histoire raconte que le roi coupait les mains des maçons si on pouvait passer une aiguille entre deux briques. C’est l’un des 4 principaux monuments de Bagan.
  • Temple de Sulamuni – Peintures murales – Grand bouddha.
  • Temple de Pyatatgyi – Il y a beaucoup de monde pour admirer le coucher de soleil.

Retour à l’hôtel en début de soirée. Nous décidons d’aller manger dans un autre resto noté dans le guide du routard. Mais ce dernier est fermé… Nous revenons sur nos pas et prenons une calèche et nous dirigeons vers le Saraba One. Nous nous régalons.

[jj-ngg-jquery-slider gallery= »55″ width= »600″ height= »337″ center= »1″ pausetime= »6000″ order= »sortorder »]

 

 Samedi 6 octobre

Nous prenons notre vol pour Heho…. Nous faisons le voyage en deux étapes : Bagan – Mandalay – Heho. Nous arrivons à Heho vers les 9H30. Nous empruntons ensuite une route de montagne pour aller jusqu’à Pindaya. Nous déjeunons dans un très bon restaurant, le Green Tea Restaurant, au près du lac Boutalake…

Après-midi :

  • visite des grottes de Pindaya où sont exposés plus de 8.000 bouddhas de différentes matières,
  • rencontre des artisans locaux qui fabriquent le papier shan et les ombrelles.

Continuation vers Kalaw, la station alpine des britanniques lors de la colonisation, située à 1320 mètres. Beaucoup de trekkeurs s’y arrêtent. Un des treks les plus prisés est celui qui va jusqu’au lac Inle, environ 45 km dans les montages. Nous passons voir le responsable de l’agence qui nous a concocter le trek pour le lendemain. Ensuite, nous regagnons notre hôtel, le Hill Top, ce dernier est vraiment éloigné du centre ville. Nous nous donnons rendez-vous au resto de l’hôtel vers les 18h30. Mais nous décidons de repartir vers le centre ville pour aller dîner au resto qui s’appelle les 7 sœurs – « Le Thirigayhar Restaurant ». Ce resto est recommandé par le guide du routard. A notre arrivée, il est désert mais peu à peu les clients arrivent.

De retour à l’hôtel, il nous faut préparer nos sacs pour le lendemain. Juste prendre le nécessaire pour les deux jours suivants, ne pas trop se charger car le voyage va être long…. Une coupure d’électricité nous contraint à poursuivre notre déballage et emballage à la pile électrique.

 

Dimanche 7 octobre

Toute la nuit, notre toit a chanté sous l’effet de la pluie.  Min nous a donné rendez-vous à 8h15 à la réception de l’hôtel. Nous redescendons vers la ville à la rencontre de notre guide. La pluie est au rendez-vous, nous partons donc encapuchonnés et très vite les pieds dans la gadoue. Le trek commence rapide… Nous parcourons des décors fabuleux, la végétation est splendide. Nous sommes proches de la population et c’est bien cela qui est formidable. La dernière côte avant d’arriver au point de ralliement pour le déjeuner est terrible. Nous arrivons enfin au view point vers les 11h30. Il y a beaucoup de brouillard et nous ne pouvons pas profiter au maximum de la vue. Le déjeuner est plutôt végétarien mais c’est bon.

Vers les 13h00, nous repartons…. La reprise n’est pas facile, les muscles se sont refroidis.  Nous sommes sous des déluges d’eau lorsque nous empruntons une voie de chemin de fer, sûrement le plus praticable pour nous. Il y a même des sangsues comme passagers clandestins. Nous nous arrêtons dans une gare ferroviaire pour prendre un thé, ce qui va nous réchauffer un peu… Et nous avons le temps de nous occuper de ces petites bêbêtes qui commençaient à nous sucer…. Pour les faire partir, le guide nous dit de nous appliquer du gros sel et effectivement c’est tout de suite efficace. Nous continuons notre périple sur les rails de chemin de fer…

Vers les 16H30, nous arrivons enfin chez l’habitant…. Nous prenons possession de ce qui va nous servir de dinning room et de dortoir. Nous devons installer nos lits, enfin si on peut les appeler comme çà. Nous devons faire sécher les chaussures… Qui ne sècheront pas vraiment, le temps étant très humide. Pas de possibilité de prendre une douche… La toilette, en, plein air, à la vue de tous, sera donc très rapide…

C’est l’heure du dîner… aux chandelles !!!!! Nous nous couchons de très très bonne heure. Et nous nous endormons au son des prières de notre guide de montagne.

 

Lundi 8 octobre

La nuit n’a pas été très bonne… Donc nous sommes réveillés de bonne heure mais toujours avec la bonne humeur… Nous prenons le petit déjeuner, à l’endroit même où nous avions dîné la veille… Bonne nouvelle du matin, la pluie a cessé. Nous pouvons donc repartir, il est 7h45…. La terre est amoureuse, elle nous colle aux basquets. Là encore, je suis obligée de demandé au guide de ne pas aller si vite… Je ne suis pas sûre que nous puissions tenir ce rythme longtemps… En arrivant dans la vallée, à mi-chemin, nous nous arrêtons pour prendre un thé. Le prochain arrêt sera pour le déjeuner. Il est 12h00 environ. L’endroit est plutôt sympa. Nous profitons qu’il fait beau pour faire sécher nos chaussures et chaussettes qui étaient restées trempées de la veille… Le soleil brille, ouf !!!! Le déjeuner est très bon…

Il est environ 14h00 lorsque le guide nous dit qu’il est l’heure de reprendre la route. Et là encore la reprise n’est pas facile…. Après deux trois heures de marche à travers des décors fabuleux, le guide nous dit que nous sommes presque arrivés. Une demi-heure encore à faire, soit disant…. Nous arrêtons dans un petit bistrot local ; d’autres trekkeurs font aussi une pause. Les bières sont tombées dans les pattes et là encore la reprise est plus que difficile et la demi-heure se transforme en heure, voire plus…. Nous ne voyons pas le bout du tunnel !!!! Nous devons aller jusqu’au monastère Htitein, c’est là que nous passerons la nuit. Nous arrivons enfin et c’est un vrai soulagement. Nous prenons possession de notre dortoir, spartiate mais plutôt sympa. Nous commençons par aller nous doucher… Ce n’est pas le grand luxe mais c’est beaucoup mieux que la veille. L’eau est froide mais c’est tout de même un vrai bonheur.  18h30, Notre dîner est prêt. Notre cuistot nous a gâtés, un vrai régal. Il est très tôt lorsque nous allons nous coucher, toujours bercés par les prières des jeunes moines cette fois-ci.

[jj-ngg-jquery-slider gallery= »56″ width= »600″ height= »337″ center= »1″ pausetime= »6000″ order= »sortorder »]

 

 Mardi 9 octobre

Réveil  vers les 5h00 du mat par la première prière du matin mais nous restons néanmoins sous la couette, jusqu’au petit déjeuner. Départ vers les 7h30… Nous devons avoir encore 5 heures de marche….. En chemin, notre groupe s’est agrandi, un chien nous ayant accompagné durant un bon moment….

Nous déjeunons au Village Indien.

  • Visite du site Pao d’Indein, un ensemble de stupas datant du XVI ème siècle, situé en haut d’une colline. Le site offre une vue magnifique sur le lac.

Le lac est situé à 800 mètres au dessus du niveau de la mer et entouré de montages. Il est essentiellement peuplé d’inthas, nommés aussi les fils du lac. Ils vivent en bordure de lac ou dans des maisons sur pilotis et cultivent de nombreuses variétés de fleurs et de légumes sur des îles flottantes formées de terre et de jacinthes d’eau. Nous embarquons sur une barque à moteur, au nom de Gulliver…. Et commençons la visite du lac.

  •  Visite d’une fabrique de cigar.
  •  Village avec jardin flottant.
  •  Village Kela.

Arrivée à notre hôtel, le Inle resort, tenu par un français.  Le site est superbe et notre bungalow grandiose.

[geo_mashup_map]

 

Mercredi 10 octobre

Nous devons aller récupérer un guide local. On part donc en pirogue motorisée pour la partie sud du lac, longtemps restée inaccessible. Découverte de magnifiques paysages lacustres entourés de vertes collines le long du parcours pour accéder à Sangar, également appelé Sagar. Ce fut une cité princière Shan à partir du XVIème siècle. Il nous faut reprendre la pirogue pour aller déjeuner, dans l’autre partie du village, séparé par la montée de l’eau du lac, suite à la réalisation d’un barrage.

  • Visite et dégustation à la fabrique d’alcools de riz.

Nous déjeunons, avec vue sur le lac… Et repartons pour la continuité de la balade.

  • Visite d’un site de stupas.
  • Visite d’une fabrique de tissage de fleurs de lotus et soie.
  • Fabrique de bateaux en teck.
  • Arrêt à la fabrique de Cigares que nous avions vue la veille, juste pour récupérer d’autres cigares.

Retour à notre hôtel en début de soirée. Apéro bien mérité, comme à chaque fois, et s’en suit le dîner. C’est toujours aussi bon.

[jj-ngg-jquery-slider gallery= »57″ width= »600″ height= »337″ center= »1″ pausetime= »6000″ order= »sortorder »]

 

Jeudi 11 octobre

Aujourd’hui, direction Taunggyi, capitale de l’état Shan, situé à 1436 mètres.

  • Visite du marché de Shwenaung où l’on achètera un chapeau pour compléter notre collection.

Avant de continuer la visite, il nous faut aller chercher un guide.

  • Route vers Kakku, site Pao du XVIème siècle, situé à 40 Km au sud de Taunggyi. Ce site regroupe quelques 2000 stupas de petite taille qui forment un ensemble bien dessiné.

Myanmar Stuppa - 1024

Nous déjeunons sur le site, l’endroit est sympa. Ensuite nous devons ramener la guide et refaisons le trajet dans le sens inverse. En chemin, nous visitons :

  • Un vignoble – Ahthaya – Le manager est allemand,
  • Monastère Shweyanpe – particularité, les fenêtres sont rondes.

 

Vendredi 12 octobre

Départ à 7h00 de l’hôtel, après un bon petit déjeuner et un passage obligé à la chambre….. Notre vol est prévu à 9h40 pour une arrivée sur Yangon à 10h35. En fait, notre vol a du retard, 1 heure. Sur Yangoon les visites se succèdent :

  • la pagode Kaba Aye,
  • le musée des pierres précieuses,
  • une boutique de pierres précieuses,
  • le musée national,
  • la pagode Botataung,
  • le quartier indien.

En fin d’après-midi, nous allons enfin à notre hôtel… L’hôtel Alamanda est un petit hôtel de charme, noyé dans la verdure en plein cœur de Yangon. Il est tenu par des français. Viens l’heure du dîner et nous nous installons à la table qui nous est réservée… Nous profitons de la carte bien française pour prendre un bon steak, avec des frites… Un régal…

DSC08741

 

Samedi 13 octobre

Voilà, il est temps pour nous de dire au revoir à Min et au Myanmar. Nous repartons avec des souvenirs plein la tête et le cœur. Notre vol est prévu à 11h20, avec une arrivée programmée à 15h50 sur Guangzhou (Canton).

 

Aventures Birmanes des familles Pelletier Dumont – 2ème partie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.